La Mission de Brême

En 2001, l’assemblée générale de la Mission de Brême approuve une charte commune avec les Églises africaines.

Les six Eglises jumelées et leur mission

La mission de Brême a été fondée en 1836 à Hambourg par des associations missionnaires réformées et luthériennes. Les premiers missionnaires partirent en Afrique de l ´Ouest en 1847.
Lors de la première guerre mondiale, les Français et les Britanniques
s´emparèrent  de la colonie du Togo allemand, fondée en 1884, qui correspondait en gros au domaine de la Mission.
52 collaborateurs de la Mission furent arrêtés. Après le démembrement en territoire britannique et français, sous mandat de la Société des Nations, tout soutien aux jeunes paroisses par la Mission de Brême fut interdit.

Les pasteurs du Togo se préparent au culte.

D’autres missions reprirent le travail, mais un contact étroit avec Brême subsista.
Après l´indépendance du Togo et du  Ghana, les églises du lieu demandèrent à la Mission de Brême  une aide pour les projets de développement et d’évangélisation. 

En 1960 furent ainsi envoyés au Togo et au Ghana des coopérants œcuméniques – mais pas de missionnaires ! –  .
En 1980, la mission devient par contrat un département missionnaire commun de l’Église évangélique de Brême,de l’Église luthérienne,de l’Église réformée,de l’Église du pays de Lippe et de l’Église évangélique luthérienne d’Oldenbourg.
Par une nouvelle charte en 2001, les Églises presbytériennes du Ghana et du Togo que les missionnaires avaient fondées, sont accueillies dans la Mission à titre de partenaires à égalité de droits  .