ROBERT STEPHEN KWAMI (1879 – 1945)

Une caricature avec Carl Röver et Robert Kwami.

Courage civique contre National-Socialisme

L « Affaire de Robert Kwami »ainsi nommée a été déclenchée quand les nationaux-socialistes  essayèrent d’empêcher la conférence, prévue le 20.09.1932, du pasteur ghanéen Robert Kwami (1879-1945), dans l’église St. Lambert.

Le fond idéologique en était la théorie nationale-socialiste des races. Un gouvernement du land national-socialiste était déjà au pouvoir, en 1932 à Oldenburg, sous la direction de Carl Röver. Il considérait le Noir  Robert Kwami comme inférieur à cause de son origine « non aryenne ». Le politicien se référait à la théorie antisémite des races et  voulut interdire la conférence du pasteur. Le parti ouvrier allemand national-socialiste et son gouvernement du land à Oldenbourg se laissèrent à  risquer une épreuve de force avec l’église.  La mission, le conseil régional supérieur de l’Église protestante en Allemagne, le pasteur et les paroissiens  soutinrent en force Robert Kwami et démontrèrent  leur solidarité. L’autorité ecclésiale ne voyait pas en Robert Kwami le représentant d’une race, mais un frère en Jésus-Christ.

Le pasteur Erich Hoyer et sa paroisse luttèrent avec civisme contre l’interdiction nationale-socialiste et finalement rendirent possible la présentation de Kwami à Oldenbourg. 2000 hommes écoutèrent la conférence.