COPFEDES – le développement du village

Une collaboratrice du collectif protestant des femmes pour le développement et la solidarité.

Les femmes du Togo esquissent  des perspectives

COPFEDES, le Collectif Protestant des Femmes pour le Développement et la Solidarité prend conscience de la responsabilité sociale de l’église vis-à-vis des enfants et femmes. Aux cours, les femmes peuvent apprendre à lire et à écrire ou comment nourrir sainement leur famille.

Les « animatrices du développement »  vont directement dans les villages et rendent sur place visite aux femmes. Au début, elles chantent en commun des chants sur des sujets comme « Le Développement » et « Le Planning Familial ». Dans un sketch, on soulève la question : « Que faire quand mon époux dépense notre argent à boire ? » ou «  Comment pouvons-nous nous préserver du SIDA ? ». Aussitôt après, les femmes discutent en commun sur la question de savoir comment gérer les situations difficiles. Elles élaborent des perspectives individuelles adaptées à leur vie.


On traite avec les enfants des contenus de la vie pratique, par exemple du contact avec la violence et des premières mesures après une morsure des serpents.

Les hommes sont souvent des badauds bienvenus. Les problèmes  des femmes et des enfants touchent ainsi  le village entier et le font progresser. Par exemple, quand sur l’initiative des femmes, on procède à la construction d’un puits ou de foyers économiseurs d´énergie.